Thérapie cranio-sacrale biodynamique

La thérapie cranio-sacrale biodynamique a ses racines dans l'ostéopathie craniale. Son but est de soutenir et d'encourager le corps dans sa tendance naturelle à être en bonne santé et équilibré.

Cette méthode de soin est très subtile et puissante à la fois. Elle considère l'être dans sa globalité et inclue le corps dans son interaction constante avec l'environnement. Cette interaction s'exprime par des mouvements internes dont le rythme (Mouvement de Respiration Primaire-appelé «le soufle de vie») est fondamental à l'expression de la santé.

Le thérapeute est à même de ressentir le mouvement rythmique du liquide céphalo-rachidien, un flux et reflux de la moelle épinière entre les deux pôles, crâne et sacrum (d'où le nom de cette technique). Le praticien entre en « dialogue » avec ce mouvement, aussi bien qu'avec les autres systèmes du corps : musculo-squelettique, cardio-vasculaire, nerveux, les organes et les fascias, pour ne citer que les principaux. Cette méthode agit également sur les aspects psychologiques conscients et inconscients.

Par une écoute profonde et la qualité de son toucher, le thérapeute identifie les zones de restriction dans le corps du patient. Il encourage ainsi la restauration du rythme qui facilite le retour vers le bien-être et l'équilibre. Le patient est tout autant à l'écoute du corps. Il se peut qu'il ressente de petits tremblements, de la chaleur, des courants ou des pulsations qui sont les effets de la circulation des fluides dans son corps.

La séance s'effectue sur une table de massage et vous restez légèrement habillé. Cette méthode s'adresse à tous. C'est un travail corporel qui provoque une détente si profonde que certaines personnes préfèrent recevoir une séance de «cranio» plutôt qu'un massage.

Important: Même si recevoir une séance de travail corporel cranio-sacrale biodynamique ne peut pas remplacer la thérapie de médecins, naturopathes, psychothérapeutes et psychologues, elle peut être complémentaire et soutenir l'organisme dans sa régénération.